Notre actualité en mots et en images !

Category Archives: Actualites

Transfert Picto

Transfer Picto Cliquez sur l’image pour accéder à la photothèque
Pour transférer vos fichiers, un nouveau serveur, plus fonctionnel et beaucoup plus rapide, est désormais à votre disposition chez Picto ! Envoyez vos fichiers plus rapidement, plus simplement et sans limite de poids grâce à un simple glisser/déposer. L’interface est de plus entièrement personnalisable.

Boutique Art & tirage, commandez vos œuvres d’art en ligne !

Art et Tirage Cliquez sur l’image et découvrez Art et Tirage !

2 ou 3 clics et hop ! Votre œuvre préférée arrive dans votre boîte aux lettres ! Non ce n’est pas de la magie, simplement votre nouvelle boutique en ligne « Art & Tirage ». Le principe est simple : vous sélectionnez un artiste et avez accès à sa biographie et à un catalogue d’œuvres, vous ajoutez l’œuvre choisie au panier, payez en ligne et recevez votre tirage directement chez vous par la poste, grâce à un colissimo suivi.

Les artistes de la boutique décident eux-mêmes du format, du type d’impression et de la finition des œuvres proposées. De plus, chaque œuvre est certifiée grâce au procédé ARTtrust : applicable à la majorité des supports (photo, sérigraphie, peinture, sculpture, édition en série limitée…), ARTtrust permet aux professionnels de l’art de protéger, valoriser et assurer la traçabilité de leurs œuvres en réalisant des certificats d’authenticité hautement sécurisés et un enregistrement en ligne permanent (lire l’article complet sur ARTtrust publié dans la newsletter de mars).

Le premier artiste à inaugurer la boutique n’est autre que Ronald Curchod qui vous propose 22 de ses œuvres les plus emblématiques en tirage Fine Art Couleurs, format 43 x 60 cm, impression sur papier Canson Infinity RAG Photographique extra lisse 210gr (séries limitées à 12 exemplaires).

Venez régulièrement visiter la boutique pour découvrir les nouveaux artistes au catalogue ! Accéder à la boutique Art & Tirage


LaboPicto, l’hébergement de votre patrimoine multimédia

Pour toute information ou démo, cliquez sur l’image !

Picto Toulouse, via sa plateforme LaboPicto, propose aujourd’hui à ses clients une solution d’hébergement facile d’accès, sécurisée, et qui offre de nombreuses possibilités.
LaboPicto est un DAM (Digital Asset Management) capable d’héberger votre photothèque, tous vos fichiers multimédia ou art graphique. Des espaces de 30, 50 Go ou plus sont proposés selon l’abonnement choisi.

Vous pourrez facilement constituer des albums, envoyer par message les liens de téléchargement des fichiers, générer une planche contact pour prévisualiser le contenu des dossiers et réaliser différents modes de classements virtuels !
Le système gère toutes les métadonnées nécessaires à une bonne indexation de vos contenus et donc facilite tout type de recherche par mots-clés dans la base de données.

Exprimez vos besoins, nous vous proposerons une solution d’hébergement adaptée efficace et sécurisée.
Pour toute information ou démo, merci de nous contacter soit par téléphone (service commercial) au 05 61 57 20 25 ou par écrit en cliquant sur ce lien

Picto adopte ARTtrust, premier procédé de certification et d’authentification d’œuvres d’art online

Picto ARTtrust Cliquez sur l’image pour avoir des informations sur les certifications de Picto Toulouse…

Applicable à la majorité des supports (photo, sérigraphie, peinture, sculpture, édition en série limitée…), ARTtrust permet aux professionnels de l’art de protéger, valoriser et assurer la traçabilité de leurs œuvres en réalisant des certificats d’authenticité hautement sécurisés et un enregistrement en ligne permanent. Chaque œuvre est ainsi identifiable online, sur le site www.arttrustonline.com ou via l’application I-ARTtrust sur I-phone !

L’innovation ARTtrust réside d’une part dans un système d’authentification 3D parmi les plus fiables au monde : les Code à Bulles™ utilisés pour certifier les œuvres sont uniques et impossibles à reproduire. Faits d’une résine transparente dans laquelle des bulles sont générées aléatoirement, les scellés sont résistants à la contrefaçon, non reproductibles et construits sur un témoin d’effraction en cas d’arrachage.

D’autre part, le site internet et l’application permettent aux artistes d’accéder à leur compte personnel pour enregistrer leurs œuvres où qu’ils se trouvent, et aux collectionneurs, de vérifier leur authenticité ou leur provenance directement en ligne. Une réelle avancée dans notre vie ultra connectée !

Née de la collaboration étroite entre HP et Prooftag, soutenue par Wilhelm Imaging Research, la solution ARTtrust est aujourd’hui utilisée par des artistes, des photographes, des galeries et des collectionneurs dans plus de 40 pays. Picto l’a choisi pour sa fiabilité et sa simplicité d’utilisation.

Plus d’infos sur www.pictotoulouse.com et sur www.arttrustonline.com
Picto ARTtrust Crédit photo : www.arttrustonline.com

Au 13 rue Isabelle Eberhardt…

Au 13 rue Isabelle Eberhardt...Crédit photo : Romain Saada

Mais que se cache t-il derrière les murs de cet immense bâtiment de 2200m2 ? Si vous passez les portes vitrées, vous entrerez dans la ruche où 20 abeilles consciencieuses s’affairent avec passion. Des métiers très différents, du tirage argentique au scan grand format (jusqu’au A0, soit 1m2), du contre-collage carton au panneau rétro-éclairé… Et c’est avec plaisir que dans chacune de nos newsletter, nous vous ferons découvrir cette équipe avec des compétences si diverses.

Picto Toulouse a su évoluer avec son temps
Quand on est jeune, peu fortunée mais passionnée de photo comme je l’étais à 20 ans, deux choix s’offrent à vous (on parle d’argentique là, d’une époque où le numérique était réservé aux professionnels tellement le matériel était cher !)…
Soit on fait développer ses pellicules chez Photo-bip, rapide, pas cher et un négatif foiré à coup sûr (car calibré sur la première image, sur ou sous-exposé et non rattrapable au tirage)…
Soit, on va chez Picto, où des passionnés tirent vos planches contacts avec tout l’amour qu’ils ont pour leur métier, leur savoir-faire et une technique au service d’autres accros de l’image.
Mais nous ne sommes plus dans les années 90, et la force de Picto, c’est qu’ils ont compris tout de suite que non, le numérique n’était pas moins qualitatif, et que non, il ne serait pas la mort de l’argentique.

Contrairement à beaucoup d’autres labos, Picto a senti très vite que le numérique ouvrirait de nouvelles portes et pourrait se destiner à de très nombreuses applications artistiques, communicationnelles, promotionnelles ou patrimoniales…
Quand à l’argentique… On tire toujours des expos de Depardon, Martin Parr ou Jean Dieuzaide, non ?

Petit entretien avec Dominique Pernet et Patrick Barbeau

Qu’est-ce qui a changé chez Picto Toulouse depuis 1989 ?
Nous sommes passés de 3 à 20 personnes déjà ! C’est certainement parce qu’on a su anticiper les besoins de nos clients. A l’époque nous avions quitté Picto Paris, pour créer Picto Toulouse, attirés par la qualité de vie de la ville, et avec l’envie d’apporter un plus au marché de la photographie toulousaine. C’est pourquoi, en plus de notre savoir-faire en développement et tirage, nous avons très rapidement intégré le collage et la finition, alors que la plupart des autres labos externalisaient ces compétences.
Nous étions également les seuls à exploiter le procédé « Cibachrome » (tirage couleur par destruction de pigments, permettant de tirer des diapositives sur papier), réputé pour sa pureté, sa brillance et sa qualité de conservation. Et, dès 1991, nous avons opéré une bascule vers le numérique. Nous avons commencé à travailler avec les professionnels de la communication, puis à intégrer des imprimantes moyen (1m de large), et grand format (3m), en pensant toujours à préserver notre savoir-faire et notre culture de l’image, au service de la qualité.

Pourquoi avoir déménagé il a 2 ans ?
Le métier a changé d’une part, puis nous étions à l’étroit aussi ! En 1989, nous n’avions besoin que de quelques bidons de révélateurs, de petits rouleaux de papier et plaques de PVC. Aujourd’hui, nous sommes équipés d’un quai de chargement qui accueille 4 à 5 camions par jour, pour réceptionner des palettes de rouleaux de plusieurs centaines de kilos, ou des plaques de Dibond ou PVC grand format.
Le manque de place, l’accumulation des machines placées où l’on pouvait au fur et mesure des acquisitions, posaient aussi des problèmes de communication entre les membres du personnel. Un espace plus grand nous a permis de structurer les zones de travail et donc d’organiser et rationaliser le flux de production.

Quels-sont dans les grandes lignes, vos projets d’avenir ?
Le premier grand projet, concrétisé en ce mois de janvier, a été le passage à la fibre, la technologie la plus performante pour transporter des données. Elles sont transmises à la vitesse de la lumière, avec une bande passante qui peut être quasi illimitée et d’une fiabilité parfaite !
Pour améliorer nos transmissions, avec des volumes de fichiers toujours plus importants et volumineux à traiter, nous avons installé une connexion fibre très haut débit symétrique et garantie de 50 Mb/s, ce qui est 100 fois plus rapide qu’avant !
Ensuite, nous prévoyons une extension du bâtiment existant de 900m2 au sol, dédiée aux ateliers de production (dont 400m2 seront mis en location, avis aux intéressés !), prévue pour fin 2014, début 2015.

Enfin, nous venons de prendre les contacts nécessaires pour définir un cahier des charges cohérent, permettant une démarche 1.2.3 Environnement et l’obtention de la marque EnVol (Engagement volontaire de l’entreprise pour l’environnement). À plus long terme, ce processus nous conduira vers l’obtention de la certification ISO 14001 (mise en place d’un système de management environnemental). Cette démarche s’inscrivant naturellement dans le prolongement de la reconduction constante, depuis 5 ans, de la marque Imprim’Vert.

Dominique et Patrick, merci ! Et Tous mes vœux de réussite pour 2014.